Fermer
Run Code

Plan du site

Plan du site

Pleurer devant du pain Le dernier chapitre du chanteur punk
Hurlantes éditrices

Stand #

305

C'est l'histoire d'un grain de sable gros comme une montagne. 

 

Si j’étais Jon Bon Jovi et que je pouvais arriver direct en jet privé au stade, me faire rouler dans une chaise roulante jusqu’au backstage (me faire rouler un bat en même temps), 2-3 painkillers, une petite liqueur, une petite seringue d’adrénaline, et hop sur le stage.

2-3 poignées de mains, un hug, 2-3 cruisages de madames, un petit Ritalin, back dans l’avion et back dans mon lit avec ma femme et mes enfants qui dorment, je pourrais continuer jusqu’à 60 ans peut-être. 65 même.

Mais c’est pas comme ça. 

 

Partager

Activités

Le show de la fin : petites et grandes apocalypses

Durée : 75 mins
Ajouter à mon carnet
+