Fermer
Run Code

Plan du site

Plan du site

Ni comme ma mère, ni comme mon père Chronique d'une femme biraciale farouche
Hurlantes éditrices

Stand #

305

« D’où viens-tu ? »
« Du Québec »,
« Non, mais d’où viens-tu pour vrai ? » 

Entre racisme et fétichisation, les femmes biraciales naviguent dans un monde qui peine à les reconnaître. Pas assez blanches pour les blanc·hes, pas assez Noires pour les Noir·es, elles sont familières avec le déni de leur identité. Malgré tout, elles partagent un objectif commun : s’affirmer et s’émanciper. À travers les témoignages de quatre femmes, cet ouvrage démystifie l’ambiguïté raciale et met en lumière des stratégies puissantes d’affirmation de soi.

Leur expérience, racontée de manière tumultueuse et touchante, montre que l’amour de leur famille et de leurs proches ne les protège malheureusement pas du racisme. Cette exploration, basée sur une recherche sociologique, relie théorie et vécu pour illustrer les multiples rapports de pouvoir que vivent les personnes «métissées» au Québec.

 

Magalie Lefebvre Jean est une femme biraciale d’un père Haïtien et d’une mère Québécoise. Détentrice d’une maîtrise en sociologie, spécialisée en études féministes et de genre, ses conversations préférées tournent autour des tensions raciales, des rapports sociaux de genre et de la fin du monde. Épicurienne de la beauté sous toutes ses formes, elle peut également passer des heures à vous parler de plantes, des étoiles et de crème glacée. Elle a combiné des emplois en coopération internationale et guide de plein air, avant d’être coordonnatrice d’un collectif de recherche sur les migrations et le racisme è l’Université d’Ottawa, ainsi que commissaire à l’équité. Elle est présentement enseignante de sociologie au Cégep et entrepreneure-savonnière.

Partager