Fermer
Run Code

Plan du site

Plan du site

Des fleurs qui n'ont pas de nom
Hurlantes éditrices

Stand #

305

Poésie d’un amour perdu et du vide qu’il laisse. De ces amitiés qui perdurent et pansent les plaies.

 

j’aurais voulu t’aimer plus fort

en marées distinctes et audibles

d’un amour qui n’est pas gris

qui ne fait pas de victime

mais il n’y a eu que des lendemains froids

des éveils pressés et fiévreux

et l’air qui passe et siffle

à travers nos corps troués

criblés de mots qu’on aura jamais osé prononcer

 

Partager

Activités

Le show de la fin : petites et grandes apocalypses

Durée : 75 mins
Ajouter à mon carnet
+