Fermer
Run Code

Plan du site

Plan du site

Des poèmes à la fois aériens et parsemés de petites apocalypses, comme autant de vagues imprévisibles.

Si ce livre était une couleur, il serait probablement bleu, comme la mer... ou comme le ciel sur les pochettes de certains albums de Lana Del Rey. Sur la tombe du romantisme, Léa Doucet dépose pulsions et désirs. Non sans une certaine pointe d'ironie, la poète explore le phénomène addictif des amours toxiques, les chicanes de couple et l'érotisme. En résulte un recueil troublant, brumeux, étrangement baroque et éthéré.

Partager